Stéphane Popu

photographie

Textes

Les bancs publics

Comment le banc public trahit notre relation au paysage.

Selon son implantation dans un lieu public, le banc peut adopter une position à dominante sociale (les bancs placés face à face créant un espace pour la conversation), ou bien une situation contemplative. Cette dernière est celle que l’on trouve la plus répandue en France, en effet ici est privilégié le côte à côte plutôt que le face-à-face.

L’emplacement de certains bancs peut parfois frôler le comique quand, par exemple, ils donnent sur un paysage sans tenir compte de ce que peut voir une personne assise. D’autres bancs, que l’on pourrait qualifier de neutres, semblent dédiés au repos des jambes et ne donnent sur aucun point de vue remarquable, ils meublent une route, une avenue, ou encore une place.

Emplacements physiques déterminant une posture et une vision dirigées, les images de cette série posent questions : Quel emplacement  ? Quelle fonction  ? Qu’est ce qui est montré  ? Au dépit de quoi  ?.

Les bancs publics | Arles , France
Sans titre | Mons , Belgique
Sans titre | La Charité-sur-Loire , France
Sans titre | Le Touquet-Paris-Plage , France
Sans titre | Bozouls , France
Ivry | Ivry-sur-Seine , France
Les bancs publics | Le Lac-d'Issarlès , France
Les bancs publics, Arz | Île-d'Arz , France

Autres séries